Élargissement du Don de Jours de Repos : Nouveaux Horizons pour l’Engagement Associatif

Le don de jours de repos, dispositif permettant à un salarié de céder ses congés non pris à un collègue dans le besoin, pourrait prochainement s’ouvrir à de nouvelles perspectives. Deux propositions de loi actuellement en cours d’examen pourraient élargir ce mécanisme en faveur d’organismes associatifs spécifiques et des bénévoles de sécurité civile. Décryptons les implications de ces propositions et leur impact sur l’engagement bénévole au sein de la société.

Don de Jours de Repos : Nouvelles Opportunités pour l’Engagement Associatif

Le don de jours de repos, traditionnellement utilisé pour soutenir les collègues confrontés à des situations personnelles difficiles, pourrait bientôt être étendu à des associations à vocation philanthropique et aux bénévoles de sécurité civile. La proposition de loi visant à soutenir l’engagement bénévole offre la possibilité à tout salarié de renoncer à ses jours de repos au profit d’organismes d’intérêt général, tandis que celle dédiée au bénévolat de sécurité civile prévoit un dispositif similaire pour les membres d’associations agréées.

Vers une Solidarité Renforcée

Ces initiatives législatives témoignent d’une volonté de promouvoir l’engagement associatif et le bénévolat au sein de la société. En permettant aux salariés de contribuer à des causes qui leur tiennent à cœur tout en maintenant leur rémunération, ces propositions encouragent la solidarité et renforcent le lien entre le monde du travail et le secteur associatif. De plus, en reconnaissant le temps consacré au bénévolat de sécurité civile comme du travail effectif, ces mesures valorisent l’engagement citoyen dans la protection et l’assistance aux populations en cas de crise.

L’élargissement du don de jours de repos ouvre de nouvelles perspectives pour l’engagement associatif et le bénévolat de sécurité civile. En permettant aux salariés de soutenir des causes sociales et humanitaires tout en bénéficiant du soutien de leur employeur, ces propositions législatives renforcent la solidarité et encouragent l’implication citoyenne. Il revient désormais aux instances législatives de concrétiser ces initiatives et de favoriser un environnement propice à l’engagement bénévole au sein de la société.

Proposition de loi visant à soutenir l’engagement bénévole et à simplifier la vie associative, texte adopté en CMP le 28mars 2024
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/textes/l16b2415_texte-adopte-commission#
;proposition de loi visant à reconnaître le bénévolat de sécurité civile, adoptée en 1re lecture par l’Assemblée nationalele 27 mars 2024
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/textes/l16t0270_texte-adopte-seance#

#RessourcesHumaines #Paie

Partagez l'article !
Naomi AGBOZO
Naomi AGBOZO